Invitation

Manifestations des années précédentes

Liste des manifestations 2009

Retour à la page d'accueil

Journées « l'Art dans les Jardins » 2009

16 photo(s) Cliquez sur une photo pour l'agrandir    

Atelier 3

Gwenaelle Clabault

Pascal Guihot, collage

Pascal Guihot, collage

Roger Dimanche

un peu de publicité ne nuit pas

animation musicale, Nicole et Jean-Noël Barré

Performance Roger Dimanche

performance Roger Dimanche

Chez Brochard

Danièle Bagot

foyer Georges Godet

foyer Georges Godet

L'Hebdo de Sèvre et Maine, 14/05/2009

L'Hebdo de Sèvre et Maine, 23/05/2009

Ouest-France, 23/05/2009

Les journées se sont tenues les 16 et 17 mai 2009

Les œuvres ont été exposées chez M. et Mme Barré, 27 Gaumier, M. et Mme Méchinaud, 33 Gaumier, M. et Mme Menotti, 29 Fromaget ; M. et Mme Corcaud, 6 Beauséjour, M. et Mme Ethioux, 15 Fromaget, M. et Mme Bochard, 17 Fromaget et au moulin à foulons de Gaumier.

Nouvelles animations :
- spectacle des Jocondes organisé par une association regroupant des personnes atteintes d'hyperacousie - handicap auditif souvent méconnu.
- Création d'une fresque par Pascal
- Réalisation d'une œuvre grand format par Daniel Bellec
- Jonglage avec Wendy
- Concert avec Nicole et Jean-Noël Barré et Jo Billy

* L'Hebdo de Sèvre et Maine, 14/05/2009
L'art s'expose dans les jardins
Le week-end prochain, l'association Mélimêlarts organise une exposition d'œuvres d'art d'artistes valides et handicapés dans plusieurs jardins de Cugand.

« L'expression artistique efface les différences », c'est la devise de l'association Mélimêlarts qui organise la 7e édition de « L'art dans les jardins ». Cette exposition propose de découvrir, samedi 16 et dimanche 17 mai, des œuvres dans des lieux pour la plupart privés. En effet, depuis 2003, l'association demande chaque année à des particuliers d'ouvrir leur jardin pour y accueillir une partie des œuvres réalisées par 26 artistes valides ou handicapés et qui seront à vendre.

Cette année, les œuvres seront réparties dans six jardins d'habitants de villages de Cugand et près du moulin à foulons de Gaumier. « je veux changer le regard des gens sur l'art et montrer que l'on peut voir des œuvres ailleurs que dans des musées et prouver que des personnes handicapées peuvent faire aussi bien que des valides », explique Joce Bernard, présidente de l'association.

Parallèlement aux expositions, beaucoup d'animations sont au programme de ces deux jours. L'association Handicap acoustique, qui s'occupe des personnes atteintes d'acouphènes et d'hyperacousie (personnes qui entendent les sons trop forts), lira des textes dans les jardins. Suivra Wendy, artiste de rue, qui déambulera dans les différents sites. Des ateliers artistiques, des animations d'ambiance et des morceaux de viole de gambe rythmeront également ce week-end artistique placé sous le signe de l'échange et de la convivialité.

* L'Hebdo de Sèvre et Maine, 23/05/2009
Les artistes avaient rendez-vous dans des jardins

Le week-end dernier, les visiteurs ont pu découvrir dans des jardins les œuvres de nombreux artistes valides et handicapés. Le cadre de la manifestation était magnifique, le temps un peu moins. Durant deux jours, les œuvres ont joué à cache-cache avec la pluie. Il en fallait plus pour entamer l'enthousiasme de l'association Mélimêlarts emmenée par sa présidente Joce Bernard qui a su faire face aux intempéries avec un optimisme inaltérable.

Les 26 artistes invités pour cette 5e édition avaient réparti leurs œuvres chez six particuliers et près du moulin à foulons. Sculptures, peintures, photographies, il y en avait pour tous les goûts dans les jardins où le visiteur était accueilli chaleureusement par les hôtes d'un jour.

Pour rythmer le week-end, Wendy, artiste de rue, a fait des jongleries. De la viole de gambe était à l'honneur dans un salon de Gaumier, et un peu plus loin, Jo Billy reprenait des airs populaires. Dans un autre registre, au village de Fromaget, le groupe des jocondes a fait des lectures à voix haute pour le compte de l'association Handicap acoustique. « Un autre moyen que des longs discours pour parler du handicap d'une maladie orpheline qu'est l'hyperacousie », expliquait Claire Douay de Faultière, la présidente et membre des Jocondes.

Parler des handicaps
Parler des handicaps et surtout en faire tomber les barrières, voilà le but avoué de « l'art dans les jardins ». « Nous montrons que les handicapés peuvent réaliser des œuvres de même qualité que les valides et que l'art peut s'exposer partout », a souligné Joce Bernard. Les bords de Sèvre et les petits villages cugandais offraient un parcours agréable pour découvrir des œuvres accrochées ici à un arbre, là sur une balançoire ou peu plus loin posées parmi les fleurs. Rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine avec une nouvelle pluie ... de talents.

* Ouest-France, 23/05/2009
L'art dans les jardins : les visiteurs au rendez-vous

Jocelyne Bernard, présidente de l'association et organisatrice de l'événement, a le sourire. Malgré une météo capricieuse ce week-end, les visiteurs étaient au rendez-vous de cette 5e édition où l'art plastique s'expose dans les jardins, du côté des moulins à foulon.

Des œuvres, réalisées par des artistes amateurs, valides ou handicapés viennent agrémenter les jardins de quelques particuliers, offrant ainsi un tout autre point de vue sur l'Art. C'est bien là le but recherché : « Faire exposer ensemble des artistes valides et handicapés et changer le regard des gens vis-à-vis de l'art plastique et du handicap ».

L'idée est naît un jour que Jocelyne Bernard, ancienne enseignante, handicapée par une sclérose en plaque, anime un stand d'art plastique pour le festival Handiclap et se dit qu'une telle animation ne devra pas se cantonner à un week-end. Elle décide alors de créer sa propre association, qui fonctionnera les 365 jours de l'année.

Cette année, ce sont donc 26 artistes qui ont exposé au Moulin à foulon et dans six jardins alentours.

Haut de page
Menu