Invitation

Manifestations des années précédentes

Liste des manifestations 2006

Retour à la page d'accueil

Journées « l'Art dans les Jardins » 2006

8 photo(s) Cliquez sur une photo pour l'agrandir    

Ecole de musique de Clisson

Ecole de musique de Clisson

Une assistance attentive dans le jardin du presbytère

Alain Blanchemaison s'exerce

Ecole de musique de Clisson

Jean-Jean

Un bout de jardin

L'hebdo de Sèvres et Maine, 22/06/2006

A Cugand les 17 et 18 juin 2006 les jardins deviennent galeries d'art

7 lieux d'expositions

* L'hebdo de Sèvres et Maine, 22/06/2006
Mélimêlarts transforme les jardins en galeries
Peintres, sculpteurs, photographes, musiciens, chanteurs et jongleurs ont animé « L'Art dans les jardins », une exposition réalisée par Mélimêlarts.

« Rendre l'art accesible à tous, en favoriser les différentes formes et permettre aux personnes handicapées de cohabiter avec les personnes valides ». Tels sont quelques-uns des objectifs de Mélimêlarts, la jeune association présidée par la Cugandaise Joce Bernard.

Samedi 17 et dimanche 18, l'association en était à sa deuxième manifestation publique et pour l'occasion elle avait mobilisé les jardins de quelques particuliers de la rue du président Auguste-Durand, le parc de la Lucière, le jardin du presbytère, le square de la place Vincent-Ansquer et la salle du Mingot.

Une trentaine d'artistes, peintres, musiciens, sculpteurs, photographes et jongleurs, ont participé à cette manifestation artistique, Près de 200 tableaux ont été exposés, transformant les jardins en véritables galeries d'art.

Dans l'ensemble, les artistes ont apprécié cette forme de présentation, comme Nicole Barré de Clisson : « lci, le contact avec le public est chaleureux et les rencontres avec les autres artistes sont très enrichissantes ». Un seul regret pour les responsables : « le public est venu moins nombreux que l'an dernier », la chaleur, la concurrence d'autres manifestations dans le voisinage en étant peut-être la cause.

Pas de quoi décourager Joce Bernard et son équipe qui espèrent bien remettre à l'an prochain, « un peu plus tôt dans l'année, dans un lieu unique et si possible ombragé ».

Haut de page
Menu